Héneault et Gosselin

Savoir reconnaître un problème d’infiltration d’eau

11 août 2015

Selon le BAC (Bureau d’assurance du Canada), les dégâts causés par l’eau représentent plus de la moitié, soit environ d’un milliard de dollars des montants de réclamations versés en assurance habitation au Québec.

Repérée et colmatée en 48 heures, une infiltration d’eau n’entraînera que peu de dégâts, mais si elle passe inaperçu durant des années, les dommages seront considérablement plus importants.

Alors, comment reconnaît-on rapidement un problème d’infiltration d’eau ? Les infiltrations peuvent provenir du toit et être causées, par exemple, par des gouttières bouchées. Dans ce cas, un couvreur pourra vous venir en aide. Par contre, si elles affectent les fondations, prenez votre téléphone et appelez nos spécialistes qui vous guideront vers la résolution du problème.

Outre l’évidence d’une accumulation d’eau au sol, on reconnaît une infiltration d’eau de par les traces d’humidité et de moisissures. Elles auront tendance à apparaître sur les murs, mais examinez aussi vos planchers car ils pourraient révéler des zones de pourriture. Un taux d’humidité anormalement élevé, surtout au sous-sol, pourrait aussi vous indiquer un problème d’infiltration d’eau. Vous pourriez aussi remarquer une condensation importante dans les vitres et sur la tuyauterie.

Lorsqu’il y a de fortes pluies, habituellement au printemps et à l’automne, prenez l’habitude d’inspecter votre fondation. Si vous y retrouvez, encore une fois, une condensation inhabituelle, il vaudrait mieux investiguer. Il en va de même pour la présence de givre en hiver. Portez aussi attention à l’état du béton et du plâtre. En cas d’infiltration d’eau, ce dernier pourrait être ramolli et le béton effrité.

En plus de vos yeux, fiez-vous aussi à votre nez : les mauvaises odeurs, particulièrement celles qui évoquent le renfermé et surtout le moisi, devraient vous alerter.

Bien-sûr, mieux vaut prévenir que guérir. Renseignez-vous sur les matériaux qui constituent votre fondation. Si elle contient de la pyrite, par exemple, n’hésitez pas à demander conseil à nos experts. Vous pouvez aussi vous assurer que votre drain n’est ni bouché, ni en mauvais état. Comme les causes sont multiples, il est difficile d’être à l’abri des infiltrations d’eau. L’important est de rester à l’affut et d’agir dès que vous avez un doute.

Toutes les nouvelles