Héneault et Gosselin

Comment stabiliser un bâtiment construit sur un sol instable ?

9 septembre 2015

Avez-vous remarqué que votre brique se lézarde ou que des fissures apparaissent sur vos murs intérieurs ? Est-ce que vos planchers craquent, prennent une inclinaison inhabituelle ? Avez-vous de plus en plus de difficulté à fermer vos portes et fenêtres ? Attention, car tout ceci pourrait indiquer que le sol sur lequel votre maison a été établie est constitué d’argile et que celle-ci est en train de s’affaisser, endommageant vos fondations.

En temps humide ou lors de pluies, l’argile ne se contente pas de se gorger d’eau, elle la retient. Ainsi, elle a tout à fait la capacité de soutenir un nouveau bâtiment. Par contre, en période de sécheresse ou si des arbres matures s’abreuvent de son eau, l’argile s’effrite et s’affaisse. Ce cycle expansion-rétraction endommage énormément les fondations. L’argile est responsable de la plupart des mouvements de terrain, et donc des dégâts imposés aux fondations.

Mais ne vous en faites pas si vous avez nouvellement fait l’acquisition d’un terrain argileux et que vous aviez l’intention d’y bâtir votre future maison. Grâce à l’installation de pieux préventifs développée par Héneault & Gosselin, il est désormais possible de construire sur un sol argileux, marécageux ou ayant une faible capacité portante. Voilà une précaution qui pourrait s’avérer très avantageuse pour assurer une pérennité à votre projet de construction.

En cas d’affaissement de terrain, des pieux de redressement sont tout indiqués. Ils remettent vos fondations à niveau et les stabilisent de façon permanente. Vous pouvez dire adieux aux fissures et votre propriété regagne sa pleine valeur en ayant des fondations imperméabilisées. Donc, que vous considériez construire sur un sol argileux ou que vous ayez déjà observé des conséquences néfastes sur vos fondations, n’attendez-plus et appelez nous, il nous fera plaisir de vous venir en aide.

Toutes les nouvelles