Héneault et Gosselin

Historique

En 1964, René Héneault et Conrad Gosselin fondent l’entreprise Héneault et Gosselin dans le but d’effectuer des travaux de rénovation d’immeubles. Déjà à l’affût des besoins du marché, ils constatent rapidement la pénurie de spécialistes dans la réparation et le remplacement de fondations. Ils décident donc de développer leur expertise en travaux de sous-œuvre, expertise qui connaîtra un progrès spectaculaire avec les grands projets d’expropriation sur route dans les années 70.

En 1974, M. Héneault se retire et vend ses actions à 10 employés aussi motivés que visionnaires. Cinq ans plus tard, la compagnie entreprend des travaux de recherche et met au point une nouvelle solution aux affaissements de bâtiments causés par la faiblesse du sol. L’entreprise obtient un brevet pour cette technique de reprise en sous-œuvre par pieux vérinés.

Pour Héneault et Gosselin, les années 80 sont marquées par la relocalisation de son siège social à Montréal et plus de 10 000 chantiers de stabilisation sur pieux vérinés aux abords du fleuve Saint-Laurent, en raison des sécheresses anormales enregistrées vers la fin de cette décennie.

Dans le but de pousser son expertise encore plus loin avec des projets de plus grande envergure, l’entreprise perfectionne tout au long des années 90 ses services commerciaux et industriels. Ainsi, la construction d’étages en sous-œuvre de même que le soulèvement et le transport de grosses structures s’ajoutent à la liste de ses champs de compétence.

Après l’an 2000, de nouveaux associés décident d’élargir les horizons de l’entreprise. Résultat : le Nouveau-Brunswick, l’Ontario et certains secteurs des États-Unis peuvent aussi désormais bénéficier des services exceptionnels de Héneault et Gosselin.

Et l’aventure continue…